fbpx

Philippe CABANEL

L’essentiel

BERGERIE NATIONALE

29-30 septembre et 1er octobre 2023

L’Essentiel est une exposition composée d’images sublimant la beauté de la faune Sauvage.​

Philippe Cabanel a cherché ici que rien ne vienne perturber sa vision et sa recherche photographique .

Il a pour cela choisi de vous proposer des photographies épurées, où chaque éléments a son importance dans la composition de l’image.

En ne montrant que « l’essentiel », l’exposition se rapproche du minimalisme des poèmes japonais Haïkus.

Suivez le travail de Philippe CABANEL sur facebook :

Philippe CABANEL

« Artiste, auteur photographe je parcours le monde sauvage a la recherche de la beauté et de l’esthétique plus que la photo documentaire.

Voyageur depuis l’âge de 30 ans, tout d’abord en explorant des territoires sauvages en Asie et en Himalaya où tout a commencé par des trekkings et aussi en tant que médecin d’expédition montagne étant médecin réanimateur de profession et de là mes premières expériences photographiques en argentique au début de mes voyages

La médecine humanitaire m’a amené dans plusieurs pays , Irak , Haïti , centre Afrique et Bangladesh.

Ma passion pour la photographie animalière a été déclenchée par une descente du fleuve Zambèze en canoë en autonomie et qui a été ma première approche de la grande faune en Afrique, puis par une dépose en hydravion sur l’ile de Kodiak en Alaska avec une découverte fascinante des grands ours grizzly il y a 25 ans.

J’ai une attirance pour l’Afrique, les territoires d’Amérique du nord mais aussi les régions arctiques glacées comme le Spitzberg à la recherche de la faune sauvage et le Chili sera mon projet pour cette année

Je cherche, plus que des photos documentaires, à avoir une approche esthétique et douce dans mes images.

Les images pour moi ne sont pas faites pour rester dans un disques dur mais doivent témoigner, éduquer et être partagées  pour montrer la beauté, la richesse mais surtout la fragilité de la faune sauvage devant la réduction des territoires, la pollution et le braconnage.

L’éducation des enfants sur la fragilité de la faune permettra sans doute d’avoir une future génération moins destructrice dans les prochaines décennies, s’il n’est pas trop tard pour certaines espèces. »